-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal

Keith - Tell me, why worry?


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Déc - 16:04

Come out and play


Hadler Nakao Keith ▬ 24 ans ▬ Serveur/Fauconnier (Civil) - Riche ▬ Homosexuel ▬ Diluc de Genshin Impact ▬  


I live   Caractère
The nightmare repeats itself everytime...


Qu’on ne s’y méprenne pas, tu peux te montrer adorable parfois. Simplement, la majeure partie du temps, tu masques ce bon fond sous un masque. Tantôt tu es froid, tantôt tu es cruel... mais évitons de mettre la charrue avant les bœufs pour te décrire mentalement parlant.

Tu détestes les femmes dans leur ensemble, et encore plus ta mère. Cela peut sembler étrange, mais tu la détestes réellement. Avec ce qu’elle t’a fait endurer, tu aurais préféré qu’elle meure en couches ou pire, qu’elle soit morte avant d’avoir pu t’approcher. Mais ce n’est pas parce qu’elle a été infecte avec toi que tu vas changer pour autant ton apparence... au contraire, tu assumes ton visage, tes traits, ton allure. Mais lorsque tu es face à une femme, tu as tendance à te montrer assez froid, assez cassant, comme une volonté de les tenir éloignées de toi. A l’inverse, face à un homme, tu seras un poil moins sur tes gardes.
Tu adores les animaux, et ils te le rendent bien, surtout les oiseaux. Tu as pour rêve d’ouvrir un refuge, mais il te faudrait pour cela un grand terrain... oh, ce n’est pas l’argent qui manque, mais plutôt les zones disponibles. Il te faut de l’espace, beaucoup d’espace.

Car oui, tu es claustrophobe. C’est bien là ta seule faiblesse... que tu dois à ta « chère » mère. Tu n’en veux pas à ton père de ne pas avoir su te défendre, après tout, il ne pouvait pas faire grand-chose là où il était. Par contre, ton beau-père est bien le seul homme que tu peux haïr autant que ta génitrice sur cette terre. Il savait, mais n’a rien fait. Il n’a pas cherché à te défendre, à te protéger, il t’a même abandonné à ton sort. Et c’est à cause d’eux que tu es devenu ainsi.




Before   Histoire
Have I been through too much now ? What will my heart allow ?

Tu n’as pas connu ta mère dès la naissance, à l’inverse de tous les bambins. Pas parce qu’elle était morte en couches, non, mais parce qu’on t’a enlevé de ses bras à peine tu as poussé ton premier cri. Tu as su des années plus tard que le jour où tu es né, ta mère a été emmenée dans un asile, prétendument folle. Ce n’est pas ton père qui a fait cette dénonciation, au contraire, il a tenté son possible pour lui éviter de finir internée... non, la dénonciation venait de tes grands-parents maternels. Ils n’avaient pas supporté son union et avaient tout tenté, y compris cette ultime trahison.

C’est ton père qui t’a élevé durant tes trois premières années. Cela n’a pas toujours été facile pour lui, surtout qu’il devait mettre entre parenthèses sa carrière pour s’occuper pleinement de toi... mais il a toujours fait de son mieux. Il était là pour toi, tes nuits sans sommeil, tes petits bobos d’enfant. Durant deux ans, tu as ensuite été pris en charge par tes grands-parents maternels et paternels, qui s’alternaient ta garde tandis que ton père partait travailler. Tu étais le plus adorable des bambins... et même tes grands-parents maternels avaient fini par t’apprécier.

Et puis un jour, ta mère est revenue dans ta vie. Elle n’avait passé que deux ans enfermée et s’était remariée avec son psychiatre qui continuait de la prendre en charge. Lui avait bien vu qu’elle n’était pas folle, mais avait flairé le bon filon et contribuait à lui donner juste ce qu’il fallait de médicaments pour qu’elle soit... rentable. C’est sur ses conseils à lui qu’elle a décidé de vouloir ta garde exclusive et qu’elle t’a littéralement enlevé à tes grands-parents alors que tu n’avais que six ans, sans même attendre la décision de la justice.
Elle a déménagé loin de tout le monde, sans laisser d’adresse, t’entraînant de force avec elle. Et à peine aviez-vous trouvé une maison que l’enfer commença. Elle s’était mis en tête que tu avais été mal éduqué, et que tu n’étais pas un garçon mais une fille. Elle refusa de te couper les cheveux, chose qui ne te dérangea pas vraiment puisque tu ne tardas pas à prétendre que c’était ton choix. Elle décréta de vouloir te faire porter des robes, de t’apprendre à te comporter comme une dame de la haute société.

Au début, elle s’énervait juste lorsque tu refusais de lui obéir, lorsque tu ne voulais pas porter de robe, lorsque tu « prétendais » être un garçon. Mais à ses colères succéda la violence physique et psychologique. Elle commença à te frapper, à te pincer. Puis, voyant que les coups ne marchaient pas, elle décida qu’il fallait que tu subisses son sort. Elle t’enferma durant de longues heures dans un placard, ne t’en sortant que si tu acceptais de collaborer. C’est à cause de cela que tu es devenu claustrophobe.
Ton beau-père ? Il la voyait faire mais ne faisait rien pour t’aider. Pire, il la soutenait dans son délire par moments, disant que les châtiments que tu subissais n’étaient pas assez. Il s’amusait à te réveiller en pleine nuit pour te faire réciter tes leçons de bonne conduite. Et un jour, il disparut sans laisser de trace, ou plutôt, il s’était trouvé une nouvelle proie encore plus crédule.

Mais ta mère était bien trop ancrée dans son délire pour être soignée, à présent. Sa nouvelle idée fixe ? Te faire opérer pour tes quinze ans afin que tu sois définitivement une fille. Tu savais que seul ton père pourrait te sortir de là, mais encore fallait-il qu’il sache où tu te trouvais... Aussi, tu décidas de rentrer dans son jeu, afin qu’elle baisse sa garde. Tu parvins à la convaincre de t’acheter un téléphone, tu réussis à la convaincre de t’en dire plus sur le lieu prévu de ton opération. Tu devais juste retrouver le numéro de ton père...
Ce fut une longue opération périlleuse. Car évidemment, ta génitrice n’avait pas conservé son numéro, tout juste avait-elle le numéro d’une tante paternelle assez éloignée... il te fallut plusieurs appels pour la convaincre de l’enfer que tu vivais, et encore plus pour la persuader de juste te donner le numéro. Tu parvins à envoyer un message à ton père avec l’adresse de la clinique où ta mère voulait te faire opérer, mais hélas tu n’avais pas la date exacte...

Cependant, cela ne l’empêcha pas de mettre en place un plan pour te sortir des griffes de ta folle de mère. Le jour prévu de ton admission, tu fus amené en chambre comme prévu, sauf qu’au lieu d’être emmené vers la salle d’opération, on t’amena dans une autre chambre afin de te cacher, tandis que ta mère se faisait emmener sous des hurlements qui te terrifièrent durant de longs mois.

Tu pus retourner vivre avec ton père, mais tu te révélas incapable de sortir pendant trois bonnes années. La peur de la recroiser par hasard dehors, la peur de retomber sur ton ex beau-père, te paralysaient dès que tu voulais sortir de chez toi. Mais dans le même temps, tu ne supportais plus de te retrouver seul enfermé dans une pièce, la panique te gagnait chaque fois que ton espace de circulation était réduit. Tu dus réapprendre à vivre, à faire confiance aux gens autres que ton père, et tu fus obligé d’aller voir un psychiatre.
Mais ce qui était le plus difficile, c’était de croiser d’autres femmes dans la rue, qui elles aussi te prenaient pour une fille, et ce même si elles ne t’avaient jamais vu avant. Leur comportement obstiné te poussa à les détester toutes, sans exception. Et à détester encore plus la simple évocation de tenues féminines.

Tu ne pouvais plus supporter de rester vivre dans un endroit où ta mère pourrait te retrouver si jamais elle venait à sortir. Tu avais beau savoir qu’elle ne sortirait pas avant longtemps, l’idée même te mettait mal à l’aise. Après de longues discussions, tu parvins à convaincre ton père d’aller vivre à Tokyo. Vous n’aviez pas de barrière de langue, puisque ton père était japonais et t’avait appris cette langue, et de plus un poste s’était libéré là-bas pour ton père.
Tu avais environ 19 ans lorsque tu posas pour la première fois les pieds au Japon, loin de ta mère enfermée, loin de toutes ces femmes qui persistaient à vouloir te prendre pour une fille. Et à partir de là, les choses semblèrent aller mieux. Tu n’étais plus autant pris pour une fille, on n’insistait plus à prétendre que tu te trompais de genre...

Il y a de cela deux ans, alors que tu te baladais dans un parc, tu entendis de faibles piaillements. Suivant leur provenance, tu tombas sur une toute petite boule de plumes, pas très grande. Tu décidas de la garder avec toi, juste le temps de lui redonner des forces... et en fin de compte, vous vous étiez trop attachés l’un à l’autre pour accepter de vous séparer. Tu décidas de la garder avec toi, la lâchant uniquement sous surveillance afin qu’elle puisse se nourrir. Tu n’accepterais pas qu’il lui arrive quelque chose...




Centres d'intérêts
Sleep and dream...

Tu adores les oiseaux. Tu rêves de pouvoir un jour ouvrir une immense volière, dans laquelle tu ferais également pousser beaucoup de plantes. Ta préférence va vers les oiseaux exotiques, ceux avec beaucoup de couleur, même si tu n’as rien contre les oiseaux au plumage plus discret. Parfois, tu aimerais pouvoir voler dans les cieux, être aussi libre qu’eux... mais c’est un doux rêve impossible, alors tu te contenteras de vouloir avoir plein d’oiseaux et un immense jardin botanique.
Tu as déjà ton propre rapace, une Chevêche d’Athéna d’environ 2 ans que tu as joliment nommée Liberty.




Mon pseudo est Mishy, j'ai 30 ans et je suis disponible quand je veux ? J'aime le chocolat et j'apprécie moins le stress constant. J'aimerai ajouter que je vous love tous encore ! '^'


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Jeu 10 Déc - 19:40
Bienvenue ! :)
Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Déc - 21:15
Re-bienvenue, c'est le DC de Yhsim XD
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Déc - 9:02



Dernière Ligne Droite !

Hé bien hé bien avec un peu de retard je te valide, ton perso est prometteur et j'espère que tu t'amuseras toujours aussi bien sur le forum! Les membres et le staff te félicitent tous pour la création de ton personnage et nous te souhaitons bienvenue parmi nous!

Malheureusement pour toi, les démarches administratives ne sont pas terminées, mais voici un guide pour que cela soit le plus simple et le plus rapide possible ! Et si tu as des questions, n'hésites pas à demander par mp.


Tu Dois Donc :

Recenser ton avatar par-ici.
Faire une demande de logement / chambre par-là.


De Plus :

Si tu le souhaites, tu peux faire une demande de rp de ce côté.

Pour finir c'est par là pour faire ton agenda Te perds pas!.



©Codage par Rozenbrez sur Never Utopia.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1