-24%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
249 € 329 €
Voir le deal

M153RY or Misery, as you wish to call me [pv Akemi]
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 16:40
Encore une journée similaire aux autres. Devoir se lever, se préparer, aller dispenser des cours à des adolescents incapables de voir le danger informatique. Tu avais passé une fois de plus la moitié de la nuit sur ton ordinateur, à chercher les failles dans les systèmes informatiques les plus connus. Tu avais envoyé des messages aux administrateurs de ces sites dès que tu trouvais une faille critique et tu n'avais pour le moment eu aucune réponse. Tant mieux, en un sens...

Soufflant doucement, tu retiras un instant tes lunettes pour te frotter le visage, les remettant avant d'aller te préparer une tasse de café noir. Il te faudrait bien ça pour tenir ta journée, surtout avec les classes que tu avais. Des incapables, qui te prenaient de haut. Si seulement ils pouvaient se douter que derrière le visage d'un professeur un peu "distant", un peu "bizarre" comme ils disaient, se cachait le meilleur hackeur qui soit... Un bref soupir t'échappa.

Après t'être préparé, tu te dirigeas vers l'académie, prenant les transports en commun. Car oui, malgré l'argent que tu avais de côté, tu n'avais pas de véhicule personnel. Un choix que tu avais fait pour éviter de contracter une dette que tu ne pourrais jamais honorer, si par "chance" une de tes tentatives réussissait... car tu ne pouvais plus supporter d'être ainsi rejeté de tous. Même si ton ami - ton seul ami en fait - te soutenait, tu ne supportais plus la solitude, tu ne supportais plus ce manque d'affection avec lequel tu avais dû grandir.

Tu pris la direction de ta salle de cours, regardant un instant à l'intérieur avant d'entrer. Parmi toutes ces têtes présentes, tu reconnaissais une tignasse rousse. Un sale gosse, dont le père était un directeur d'école. Ton ancien patron, en fait, que tu avais balancé dans les escaliers. Secouant la tête, tu rentras avant de te mettre à ta place.

"Bien. Je suppose que vous avez largement eu le temps de réviser vos livres avant aujourd'hui?"

Tu devinas le regard insistant du rouquin, mais tu l'ignoras complètement.

"Alors on va mettre ça en pratique..."

Lorsque tu te connectas, tu remarquas qu'il y avait un ordinateur de connecté de plus. Etrange. Tu fermas un instant les yeux, avant de lancer le programme que tu avais installé sur ton ordinateur portable. Tu commenças par l'ordinateur du rouquin, dont tu balayas la défense en un rien de temps. Puis tu t'attaquas aux suivants, dont les défenses cédaient sans trop de mal. Un, puis deux, puis trois.

Ne restait que le dernier, celui qui était nouvellement apparu dans la liste. Tu lanças une tentative de hack, après avoir réfléchi durant quelques secondes. Tu ne connaissais pas cet identifiant, Absolem... au moins, était-ce plus réfléchi que les pseudos de ses camarades. Le tien, S1M, semblait banal. Mais tu avais su faire en sorte d'avoir deux identifiants, gardant le second pour quand tu pouvais agir en toute liberté...
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 16:52
ComatoseclickAkemi & Yhsim
 «I hate feeling like this I'm so tired of trying to fight this»  Je n'ai pas cours ce matin et m'ennuie fortement dans ma chambre, allongé sur le lit en lisant. Maintenant que j'y pense j'ai bien envie d'une clope avec un chocolat chaud ! Je ferme donc mon livre et sors de ma chambre pour arriver en bas de l'internat. Une fois devant la machine à boissons chaudes je me commande mon chocolat.

Je le prends et le bois tranquillement assis sur un banc en fumant ma cigarette. Regardant le professeur d'informatique. Il paraît que ses cours  sont compliqués. C'est pour cela que je veux les tenter. J'ai déjà fait un peu d'informatique et mon cerveau est toujours en ébullition lorsque je me décide à apprendre quelque chose de nouveau.

La sonnerie retentit et je jette ma clope consumée dans le cendrier et ma boisson finie dans la poubelle non loin. Je me dirige ensuite vers la salle de cours et pénètre à l'intérieur. Je m'installe devant un pc et le prends rapidement en main, c'est plutôt facile en fait ! Je me mets sous le pseudo d'Absolem, le dieu messager pourquoi ? Peut être parce que j'ai un mot à laisser passer à ce prof.

Les élèves arrivent ainsi que monsieur Kinasagi, je souris timidement mais il ne semble pas m'avoir vu. Il commence à prendre la parole et le cours commence. Je le vois s'affairer sur son ordinateur. Entendant des élèves bouger sur leur chaise, des soupirs. Je me rends bien vite compte qu'il est en train de hacker ces pauvres étudiants.

Mais voilà qu'il essaie de s'attaquer au mien mais je tiens bon et me rends compte alors de quelque chose. Une chose énorme mais qui ne semble pas apparaître aux yeux des gens. Yshim est à coup sûr Misery, un célèbre hacker je prends mon courage à deux mains et pénètre dans son pc pour lui laisser un message.

«  Enchanté Misery... J'espère que vous êtes fier de moi... Je débute. Je suis ravi d'avoir trouvé votre identité ^^ »
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 16:54
Ton cours n'était pas vraiment obligatoire, plus optionnel pour ceux qui voulaient se mettre à l'épreuve, ou pensaient avoir un niveau informatique suffisant. D'aucuns avaient cependant été obligés de rejoindre tes cours, sans doute suite à un de tes hacks. Tu avais un niveau tel que tu parvenais à hacker sans aucune difficulté presque tous les sites existants, y compris les sites gouvernementaux pourtant réputés protégés. Un pays t'avait d'ailleurs proposé un poste de pirate informatique, que tu avais refusé. Pour quel motif, d'ailleurs?

Peu importait. La seule chose importante pour l'instant, c'était qu'aucun de tes élèves n'avait fait d'effort. Ils ne méritaient même pas la moyenne. Tu pouvais paraître étrange, mais c'était pour leur apprendre. Tout comme Misery pouvait paraître étrange, à contacter les administrateurs de sites internet directement, mais c'était pour les prévenir des dangers qu'ils encouraient. S'ils répondaient poliment, tu leur montrais où se trouvaient les failles, et tu les orientais vers quelqu'un capable de rendre ça plus sécurisé à moindre coût. Dans le cas contraire - certains te prenaient de haut... - tu ne te priais pas pour mettre leur site à genoux.

Mais le dernier cas s'avère plus complexe que prévu, car il résiste. Un nouveau venu avec une bonne base en informatique? Voilà qui changeait la donne. Cependant, non content de te résister, Absolem te retourne ton hack et parvient non seulement à s'introduire dans ton ordinateur - chose que tu n'aurais jamais cru possible - mais en plus il te laisse un message.


« Enchanté Misery... J'espère que vous êtes fier de moi... Je débute. Je suis ravi d'avoir trouvé votre identité ^^ »

Misery... Le serial hacker dont tout le monde parle. En bien comme en mal. Capable d'aider les administrateurs de site comme de leur faire mordre la poussière. Approché mais jamais égalé. Tu avais appris en observant, en autodidacte. Et ce Absolem parvenait à te contrer et à te renvoyer ton attaque? Tu devais avoir une discussion avec lui à la fin des cours. Mais pour l'heure, tu devais reprendre le fil de ta leçon.

"Je constate qu'aucun d'entre vous n'a pris la leçon sérieusement... Une seule personne a réussi à contrer l'attaque. Et il s'agit d'un nouveau venu dans mon cours. Si quelqu'un qui n'a jamais assisté à une seule de mes leçons est capable de faire mieux que vous, alors il y a un sérieux problème! Vous n'avez pas l'air de vous rendre compte que ce cours vous apprend des choses dont vous risquez d'avoir besoin par la suite!"

Tu leur donnas à chacun des exercices à faire, ignorant royalement le rouquin qui semblait te fusiller du regard. Tu profitas de la distribution pour repérer le dénommé "Absolem", un blond avec des piercings. Après t'être assuré d'un coup d'œil que personne ne te regardait, tu te penchas vers, glissant quelques mots à voix basse.

"Vous resterez après le cours, je pense qu'il faut qu'on discute... Absolem."

Le reste du cours se passa sans trop d'incidents, et lorsque la cloche retentit, tu libéras tes élèves qui ne se firent pas prier pour sortir. Ne restait plus que "Absolem" et toi dans la salle. Tu fermas la porte derrière le dernier élève parti, retournant vers l'étrange inconnu.

"Je suppose qu'Absolem n'est pas votre vrai nom... Cependant, même si je suis surpris de voir qu'à peine arrivé, vous vous en sortez mieux que tous les autres, qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que je suis bien Misery? Peut-être suis-je juste un hackeur qui est proche de son talent..."

Personne ne savait rien au sujet de Misery. Homme ou femme? Jeune ou vieux? Grand ou petit? Bavard ou muet? Toutes les théories circulaient sur les réseaux sociaux. Certains prétendaient que Misery était une jeune femme muette habillée en maid. D'autres prétendaient qu'il devait s'agir d'un gamin surdoué... Mais personne ne pouvait soupçonner qu'il s'agissait de toi, du moins pour la majorité des gens. Il y avait une seule personne qui savait...
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:00
Master of tidesclickAkemi & Yhsim
 «...»  J’ai vu... Au dessus de mon ordinateur j'avais une vue imprenable sur le professeur et à la vue de mon message il avait l'air confus. J’ai donc visé juste ? C'est vraiment Misery ? J'en ai entendu parlé bien des fois depuis que je m'amuse à pirater des pc mais là... Ça me fait en fait un peu peur. Surtout lorsqu'il me dit de rester à la fin du cours, ayant dit à voix haute que j'avais été le seul à le « contrer » Mes joues avaient rougis lorsqu'il m'appelle par mon pseudo.

J'étais sur le pc et me renfrogne sur mon siège, je ne veux pas qu'on voit mon visage et encore moins qui je suis. Je ne suis pas un de ses élèves ce qui doit paraître vraiment bizarre. Le temps passe lentement dans ce genre de cas alors que le cours se finit sur un devoir que donne Monsieur Kisanagi aux autres élèves. Il ferme la porte à clé et se dirige vers moi.

"Je suppose qu'Absolem n'est pas votre vrai nom... Cependant, même si je suis surpris de voir qu'à peine arrivé, vous vous en sortez mieux que tous les autres, qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que je suis bien Misery? Peut-être suis-je juste un hackeur qui est proche de son talent."

Je hoche la tête lorsqu'il affirme sa supposition, signe qu'il a raison, pourquoi lui mentir ? Mais le reste de sa phrase me met un peu mal à l'aise qu'il semble surpris que j'arrive à faire mieux que les autres dès mon arrivée. Mais, après tout, moi aussi je suis surpris je n'ai pas beaucoup hacker dans ma vie, voulant rester le plus longtemps effacé. Si on me prend je sais très bien que j'aurais des problèmes et je ne veux pas.

«  Vous avez raison... Je m'appelle Akemi... Je... » Je commence à me triturer les mains, signe de stress intense chez moi, j'ai la gorge sèche et avale ce qui me reste de salive assez difficilement. «  Je.. Je le pense parce que... C'est un peu bête mais... Vous avez réussi à abattre toutes les protections des autres sans soucis sauf... La mienne ? Je ne peux me targuer de vous avoir surpris à ce point mais c'est une intuition... Vous voir perdre vos moyens devant un petit hackeur comme moi m'a mis la puce à l'oreille... »

J'ai les mains moites et je mordille mon piercing au labret gauche. Je n'ose pas me rendre compte que si c'est bien Misery j'ai percé ses défenses. Ça me fait tellement bizarre, je n'arrive vraiment pas à y croire. Je me gratte l'arrière du crâne et lui  pose une simple question avec une promesse pour finir.

«  Vous êtes bien Misery alors ? Je ne le dirais à personne je vous le promets ! »

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:03
Misery. Au départ, ce n'était qu'un alias sur Internet, quelqu'un qui avait une meilleure existence que toi. Puis, tu avais tenté de hacker un site au hasard, juste pour voir. Et tu avais été surpris de constater que tu avais un réel talent. Tu avais vite gagné en capacités, au point de devenir imbattable à ce petit "jeu". Presque n'importe quel site pliait sous tes assauts en un rien de temps. Et tu parvenais même à hacker à partir d'un téléphone portable, du moment que tu avais une connexion Internet. Sans oublier le fait que jamais personne n'avait su te hacker...

Jusqu'à aujourd'hui, jusqu'à Absolem. Il avait dû entendre parler de toi comme beaucoup de monde, mais pourquoi tenir à te découvrir en personne? Pourquoi avait-il tenu à te confronter? Voulait-il te dénoncer..? Non, impossible. Il ne le ferait pas, surtout sachant que derrière il aurait de gros ennuis. Tu savais construire une sale réputation sur Internet à n'importe qui te mettant dans tes mauvais jours... Alors pourquoi? Tu attends sa réponse qui ne tarde pas tellement à venir.


«  Vous avez raison... Je m'appelle Akemi... Je... »

Tu le vois se triturer les mains du coin de l'œil, et tu devines sans mal qu'il est nerveux. Il est clair que dans le monde des hackeurs, tu es un peu une vraie célébrité, le maître de tout ce joli monde... maître d'un monde invisible, mais vivant dans un monde où tu es oublié.

«  Je.. Je le pense parce que... C'est un peu bête mais... Vous avez réussi à abattre toutes les protections des autres sans soucis sauf... La mienne ? Je ne peux me targuer de vous avoir surpris à ce point mais c'est une intuition... Vous voir perdre vos moyens devant un petit hackeur comme moi m'a mis la puce à l'oreille... »

Tu n'as pas perdu tes moyens, tu as juste été surpris de voir que quelqu'un avait su te retourner ton attaque. Sans oublier que tu laisses toujours une signature assez particulière lorsque tu hack, alors il a dû la repérer. Ca, ou le fait que ton pseudonyme est un mélange de lettres capitales et de chiffres. Plusieurs possibilités, en fait.

«  Vous êtes bien Misery alors ? Je ne le dirais à personne je vous le promets ! »

M153RY, Misery, comme il le sentait. Mais oui, tu étais bien la légende vivante.

"Oui, je suis bien Misery."

Tu n'avais même pas la volonté de te débattre, te défendre. Il t'avait cerné, alors autant l'admettre.

"Par contre... Pourquoi avoir eu envie d'assister à mon cours, et pourquoi avoir voulu savoir qui je suis réellement?"

Tu savais que ton ami, s'il était présent et t'avait entendu parler, t'aurait dit que ton cours avait attiré des passionnés. Mais tu ne lui avais jamais dit que tu étais Misery. Et tu n'en avais pas l'intention, à vrai dire...

"Qu'est-ce que vous voulez, précisément..?"
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:03
Rotting in vainclickGabriel & Yhsim
 «I wouldn't be angry if things would stay the same» Voilà... Je suis bien devant le célèbre Misery. Qu'est ce que ça m'apporte ? Pas grand chose en fait. Je ne voulais pas le trouver au départ... C'était juste un jeu pour voir si je pouvais assister au cours du plus compétent des profs d'info... Je ne savais pas que son exercice allait être de contrer un hackeur...

"Par contre... Pourquoi avoir eu envie d'assister à mon cours, et pourquoi avoir voulu savoir qui je suis réellement?"

Je me gratte le bras gauche pour lâcher mes mains et me le tiens avant de répondre d'une voix timide sans le regarder néanmoins.

«  Je suis venu dans votre cours à cause de votre réputation dans l'académie. Je m'ennuie en cours et ce matin je n'avais aucune matière jusqu'à cet après midi.... Je ne voulais pas savoir qui vous étiez....»


Il reprend la parole suite à ce que je lui dit et je soupire.

«  Ce que je veux ? Je... Je sais pas trop... M'aider à ne plus m'ennuyer ? Je ne sais pas, je ne suis pas assez canaliser avec tout ce que j'apprends... Bref vous voulez peut être que je vous laisse ? Ne vous en faites pas le secret sera bien gardé, je n'ai pas d'amis alors bon.... »
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:04
Tes cours n'étaient pas fait pour apprendre les commandes basiques d'un ordinateur, mais bien pour apprendre comment se protéger efficacement contre les hackeurs. Tout comme Misery voulait aider les autres, pas les enfoncer. Mais tout dépendait de la réaction de chacun, et malheureusement, on ne te prenait jamais au sérieux... jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Comme pour le fait que tu te sentais mal jour après jour, rongé par la solitude. Et viendrait un jour où le poids de cette solitude serait trop lourd à supporter.

Mais malgré tout, tu ne pouvais t'empêcher de te sentir un peu apprécié, même si ce n'était que Misery qui avait attiré l'attention de ce blond. Misery, et pas toi. Misery avait toujours plus que toi.


« Je suis venu dans votre cours à cause de votre réputation dans l'académie. Je m'ennuie en cours et ce matin je n'avais aucune matière jusqu'à cet après midi.... Je ne voulais pas savoir qui vous étiez....»

Vraiment? C'était ta réputation qui l'avait attiré, et pas le fait que tu étais Misery? Pour une fois, tu aurais eu de l'attention pour qui tu étais, et non pour qui tu prétendais être?

« Ce que je veux ? Je... Je sais pas trop... M'aider à ne plus m'ennuyer ? Je ne sais pas, je ne suis pas assez canalisé avec tout ce que j'apprends... Bref vous voulez peut être que je vous laisse ? Ne vous en faites pas le secret sera bien gardé, je n'ai pas d'amis alors bon... »

Il n'avait... pas d'amis? Il était donc comme toi. Tu te souvenais de l'époque où tu n'avais aucun ami, et où aucun professeur n'avait daigné t'accorder la moindre attention. Il était temps de changer ça. Si tu pouvais faire cela, tu aurais aidé quelqu'un d'autre.

"Vous pouvez rester."

Tu ne pouvais pas le laisser repartir seul. Tu ne pouvais pas laisser ton vécu arriver à quelqu'un d'autre et ne rien faire.

"Si je comprends bien, vous avez besoin d'apprendre, ou d'avoir quelqu'un avec qui discuter... Si vous y tenez, je peux vous apprendre comment vous améliorer niveau hacking. Je ne dis pas que vous arriverez immédiatement à mon niveau, cela prendra du temps, mais... au moins, vous apprendrez quelque chose de plus."

Tu aurais apprécié que quelqu'un soit là pour toi à l'époque. Tu retiras un bref instant tes lunettes, te frottant les tempes avant de les remettre. Tu voyais très mal sans, et tu ne pouvais pas te permettre de les garder ôtées trop longtemps, sauf pour dormir.

"Sauf si vous avez envie d'autre chose... Qu'en dites-vous?"
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:14
What it isclickAkemi & Yhsim
 «But I will embrace who I realy am if it's a son of a bitch or a terrified kid» Il me dit de rester avec lui suite à ses mots et malgré que je ne relève pas les yeux, je soupire de soulagement avant de prendre la parole doucement.

«  Merci... Monsieur... »

Il m'explique ensuite qu'il est d'accord pour m'apprendre le hacking mais que ce sera dur, qui sait, peut être qu'avec ma sur efficience je vais y arriver plus facilement ? Quoi qu'il en soit je suis heureux, enfin c'est, c'est difficile de dire ce que je ressens... Comme d'habitude. Abruti !

Je relève le regard et le vois se masser les tempes je m'inquiète légèrement et le regarde remettre ses lunettes et timidement je lui parle d'un ton inquiet.

«  Vous.. Allez bien ? Ou c'est juste de la fatigue ? »

Peut être qu'il va m'envoyer balader parce que je suis collant alors que je viens de le rencontrer ? Mais.... Je ne connais pas très bien les comportements sociaux à adopter en général alors il se peut que je réagisse d'une façon peu approprié. Il va sûrement se poser des questions ? Me rejeter à peine m'avoir dit qu'il allait m'aider à apprendre une nouvelle chose ?

"Sauf si vous avez envie d'autre chose... Qu'en dites-vous?"

«  Je... Je ne sais pas vraiment, je... N'ai pas envie de vous embêter, je vous ai fait déjà perdre assez de temps... Pardon Monsieur... »

:copyright:️ 2981 12289 0


Dernière édition par Akemi Himato le Sam 19 Sep - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:15
Tes journées sont toujours rythmées de la même façon. Des cours dispersés, rarement à la suite. Parfois, tu arrivais à croiser ton collègue - professeur de mathématiques - entre deux de ses cours, et tu te demandais à chaque fois comment il parvenait à te tolérer, comment il parvenait à rester de bonne humeur. Tu le voyais rarement fâché, jamais triste. Et une fois rentré, tu restais sur ton ordinateur, à pianoter jusqu'à ce que la fatigue te fasse t'écrouler. Tu avais très peu d'heures de sommeil par nuit, et tu savais que cela te ruinait la santé, mais... qu'est-ce que ça changeait, concrètement?

« Vous.. Allez bien ? Ou c'est juste de la fatigue ? »

Oui, c'était la fatigue. Un café noir n'était pas assez pour tenir la journée, visiblement. Tu devrais doubler la dose de café la prochaine fois. Ou prendre une autre tasse. On te dirait sûrement d'aller dormir plus tôt, mais tu en étais incapable. Il n'y a que lorsque tu t'écroulais de sommeil que tu parvenais à dormir, sans ressasser tes idées noires.

« Je... Je ne sais pas vraiment, je... N'ai pas envie de vous embêter, je vous ai fait déjà perdre assez de temps... Pardon Monsieur... »

"Vous ne m'embêtez pas, loin de là. Et vous ne me faites pas perdre mon temps, bien au contraire."

Et tu le pensais. Pour une fois où quelqu'un s'intéressait à toi pour qui tu étais, et non pour Misery. Pour une fois où quelqu'un voulait apprendre avec toi... Tu te sentais un peu mieux. Pas assez pour complètement chasser ta solitude intérieure, mais juste assez pour te donner ce quelque chose que tu avais perdu il y a longtemps : de l'espoir.

"Akemi, je vais être honnête. Cela me ferait plaisir d'apprendre à un étudiant aussi motivé que vous. Et puis... je sais ce que cela fait de ne pas avoir d'ami. Je suis passé par là."

Un père ivre et absent, une mère qui t'avait abandonné, des camarades de classe qui te voyaient en souffre-douleur, des professeurs qui disaient qu'il s'agissait juste de "jeux d'enfants". Tu ne supportais plus cette expression qui désignait à mot couvert un véritable harcèlement. Rien qu'y repenser te donnait un goût amer...
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:16
Basic needsclickAkemi & Yhsim
 «I may be used to feeling this way
almost forgot remembering»
Au contraire ? Est-il seul lui aussi, peut être qui sait ? J'ai du mal à le percevoir, il est comme... Fermé ? Je ne sais pas quoi faire, sa présence me fait du bien pourtant. Parler me fait du bien, comme avec Kiara...

« Pou... Pourquoi au contraire ? Je... Je ne comprends pas... »

J'incline ma tête sur le côté, il fallait que je lui pose cette question. Il faut que j'apprenne, ça aussi... Il faut que j'apprenne à me sociabiliser. Je suis timide certes mais ce n'est pas ce qui me gêne le plus, ce qui me gêne c'est mon autisme... Quelle plaie !

"Gabriel, je vais être honnête. Cela me ferait plaisir d'apprendre à un étudiant aussi motivé que vous. Et puis... je sais ce que cela fait de ne pas avoir d'ami. Je suis passé par là."

Alors c'est bien ce que je pensais au fond de moi ? Il avait été seul lui aussi ? Ça me fait plaisir et ça me fait à la fois de la peine... Je ne sais pas comment expliquer ça, c'est un mélange très étrange de sentiments.

«  Dans le fond... Je ne sais pas si je souffre de ne pas avoir d'amis... Les gens blessent toujours les autres... Mon autisme et ma sur efficience mentale me font défauts et je ne comprends pas certains comportement alors je... M'éloigne ? Désolé je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça... »
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:19
Personne ne pouvait comprendre ce que cela faisait d'être rejeté, à moins de le vivre. Et il ne s'agissait pas d'un simple rejet amoureux, mais d'un rejet complet. De sa propre famille, des personnes censées vous protéger. Tu avais été manipulé, moqué, humilié. Certes, tu avais pris ta revanche sur tes anciens bourreaux, mais tu n'avais pas encore eu de vraie revanche sur la cruauté de la vie... Et tu doutais de pouvoir la prendre un jour.

« Dans le fond... Je ne sais pas si je souffre de ne pas avoir d'amis... Les gens blessent toujours les autres... Mon autisme et ma sur efficience mentale me font défauts et je ne comprends pas certains comportement alors je... M'éloigne ? Désolé je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça... »

Akemi était autiste? Cela expliquait sa façon d'être. Le fait de ne pas savoir comment réagir, mais d'être en même temps très passionné par tout ce qui était nouveau. Mais cela ne changerait pas ta vision. S'il voulait apprendre, tu lui apprendrais tout ce que tu savais. Cela te permettrait de te sentir un peu utile, un peu apprécié...

"Ce qui est un défaut pour une personne est une qualité pour d'autres. Moi, je vois quelqu'un qui est motivé à apprendre."

Tu aurais aimé que quelqu'un te prenne sous son aile quand tu étais plus jeune. Alors tu le ferais pour lui.

"Et cela ne change rien à ce que j'ai dit. Je suis toujours disposé à vous apprendre, si vous en avez envie du moins..."

Tu espérais qu'il ne refuse pas, qu'il ne change pas d'avis. Ce serait un coup dur pour ton moral, qui n'était pas très haut de base.
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:21
Please tell meclickAkemi & Yhsim
 «I hold on and I fight it
they always, stupidity is blind»
Je vois dans ses yeux qu'il se fiche bien du fait que je sois autiste et cela me fait du bien, je souris bêtement, partant dans mes pensées légèrement. J'ai vraiment qu'il m'apprennent les bas fonds de l'informatique. Je reviens à moi lorsqu'il reprend la parole.

"Et cela ne change rien à ce que j'ai dit. Je suis toujours disposé à vous apprendre, si vous en avez envie du moins..."

Alors non mes « maladies » ne le gênent en aucun cas et ça me fait vraiment très plaisir. Il ne me juge donc pas ? Ça fait tellement de bien, ça me fait... Vivre ? Mais, je ne le connais pas assez, il ne faut pas que je m'attache aussi vite bien que je sois tenté de le faire à cause de sa façon d'être.


«  Dites... Ça vous dérange de me... Tutoyer ? »

Je n'aime pas le fait d'être vouvoyé bien que ce soit une obligation dans une situation de prof/ élève. Malgré tout je ne m'y fais pas, surtout si je vais le voir souvent et s'il va me vouvoyer souvent je vais me sentir à part, non vraiment, je n'aime pas qu'on me vouvoie...

« Quand allons nous commencer Monsieur ? »


:copyright:️ 2981 12289 0


Dernière édition par Akemi Himato le Sam 19 Sep - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:22
Tu serais vraiment quelqu'un d'immonde de juger une personne sur sa maladie. Tu sais que nombre de personnes dans cet établissement sont atteints par la diafthora. Et pour ta part, tu souffres d'un manque cruel d'affection, alors tu sais ce que cela fait d'être rejeté pour le simple fait d'être différent. Mais dans le même temps, tu as ces moments - passagers certes - où tu sens que tu pourrais faire du mal à quelqu'un d'autre. Et cela t'effraie intérieurement.

« Dites... Ça vous dérange de me... Tutoyer ? »

S'il y tenait tant que ça... Tu vouvoyais toujours tes élèves par obligation professionnelle, histoire de garder une certaine distance entre eux et toi. Surtout que tu ne tenais pas à t'attacher à ces pénibles, et encore moins à ce rouquin qui avait passé la moitié du cours à te fixer longuement. Tu ignorais ce qu'il pouvait te vouloir - envie de venger son père? envie de briser ta réputation? - mais tu ne te lierais jamais d'amitié avec lui. Jamais avec un tel bourreau.

« Quand allons nous commencer Monsieur ? »

Quand? Eh bien... Quand il voulait. Tu allais juste devoir trouver une plage horaire où il serait libre. Pour ta part, ce serait assez facile, tu réorganiserais ton emploi du temps en fonction de ses disponibilités.

"Dès la semaine prochaine, si tu veux. Il faut juste trouver une plage horaire qui te convienne... Mon emploi du temps n'est pas trop chargé donc je pourrais m'adapter sans trop de mal."

Tu avais un peu de mal à le tutoyer pour le moment, mais à force, cela viendrait... du moins, tu l'espérais.

"Ce sera un cours particulier entre toi et moi, donc tu ne risques pas d'être dérangé par d'autres étudiants..."
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:45
Bed of razorsclickAkemi & Yhsim
 «...»Dès la semaine prochaine ? Un sourire s'ajoute sur mon visage, sourire un peu niais mais heureux comme je l'ai la plupart du temps en fait. Mes yeux communiquent aussi la joie que sa réponse m'apporte bien qu'à ma voix cela ne le laisse pas paraître.

«  En  fait j'ai un emploi du temps peu charger. Donc... Euuuh..Peut être comme ce matin ? »

Je regarde dans le vide. Mais quel idiot je fais ! Il travaille bien qu'il puisse arranger ses plages horaires.. Je craque mes doigts et me frotte la nuque, un peu stressé.

«  Je... Pardon.. Vous travaillez à cette heure là... »

Histoire de reprendre mes esprits je sors mon paquet de cigarette et en allume une un peu en retrait de Monsieur Kisanagi pour ne pas qu'il sente l'odeur nauséabonde pour certains.

« Désolée c'est un peu... Un anti-stress... »

:copyright:️ 2981 12289 0


Dernière édition par Akemi Himato le Mar 12 Jan - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Yhsim Kisanagi

Infecté

Messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 17:59
Adapter ton planning n'est jamais difficile. Tu as déjà fait le coup deux fois auparavant, la première fois à cause d'une tentative échouée - tu n'avais eu autorisation de sortir que les après-midi, et sous bonne escorte - et la seconde afin de les forcer à se mettre plus tôt au travail. Bon, ces changements ne leur plaisaient pas franchement, mais tu t'en fichais un peu, surtout si ça gênait ce foutu rouquin.

«  En  fait j'ai un emploi du temps peu chargé. Donc... Euuuh..Peut être comme ce matin ? »

Comme ce matin ? Cela ne serait pas un souci, et tu avais l'impression que tes classes seraient ravies de ne pas avoir à te supporter aussi tôt. Mais avant que tu n'eus le temps d'en dire davantage, Akemi se reprit presque aussitôt.

«  Je... Pardon.. Vous travaillez à cette heure là... »

Ce n'était pas un souci... Tu pouvais bouger ta classe. Tu connaissais presque par coeur leurs plannings - vu le nombre de fois où tu avais voulu vérifier l'avancement de leurs cours, histoire de voir si certains étaient juste mauvais dans tes cours ou mauvais partout parce qu'ils ne voulaient pas travailler. Tu le vis sortir son paquet de cigarettes et ensuite s'éloigner.

« Désolé c'est un peu... Un anti-stress... »

Tu ne bougeas pas. Il t'arrivait parfois de fumer pour évacuer le stress... mais ça ne marchait jamais très bien.

"Pas de souci, la fumée ne me dérange pas du tout."

Tu devrais un jour tenter de vraiment arrêter de fumer... mais c'était bien trop difficile pour toi tout seul.

"Et je peux toujours déplacer l'horaire de mes cours normaux. En fait, je pense que si je décalais leur horaire plus tard, ça les arrangerait aussi... Donc, comme ce matin, cela ne me poserait pas le moindre souci."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant