Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Enchanté?


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Aoû - 17:18
Gangsta paradiseclickGabriel & Taddeo
 «...»  Que faire ? Assis sur un banc dans le parc j'écoute ma musique, tapant légèrement les mains sur mes cuisses pour marquer le tempo de la chanson,. Une très vieille habitude qui en dérange certains car apparemment, parfois, je fais du  bruit. Dans ces moments là je me braque totalement et me fais tout petit. Enfin qu'ayant les écouteurs dans mes oreilles je regarde un peu partout, mes yeux ayant soif de découvrir des détails du parc que j'aurai oublié mais non.. Je n'ai rien oublié. Toujours le même banc, comme s'il m'appartenait. Non bien sûr que non  mais ça en donne l'impression enfin bref pourquoi je pense à ça moi ?

Je regarde ensuite le ciel. Il fait beau aujourd'hui. Humide et chaud comme tous les été au Japon mais il fait beau et j'aime ça. L'humidité ne me dérange pas mais je comprends que ça puisse en gêner certains. Baissant un peu le volume de ma musique étant donné que je me suis rendu compte qu'il était trop fort je fouille alors dans mon sac bandoulière. Je ressors une cigarette et mon zippo de celui ci et allume ma cigarette. Tranquillement je commence à fumer. Il paraît que fut un  temps, avant la dernière guerre   les gens étaient, je dirais, parqués pour fumer. Enfin, ils ne pouvaient pas fumer n'importe où. De nos jours il suffit d'avoir un cendrier portable pour ne pas se faire réprimander par la police. Tirant une latte sur ma cigarette je soupire d'aise en recrachant la fumée et regarde encore autour de moi.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Lun 31 Aoû - 19:32

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
Merde, merde, merde mais dans quoi tu t'étais encore embarqué Taddeo? Ton sens de l'orientation était si nul que ça? Cet endroit n'avait strictement rien à voir avec ce que tu cherchais à la base.
Personne ne pouvait t'en vouloir, tu étais nouveau par ici, après tout. Enfin, pas totalement. Ce parc, tu l'avais déjà "arpenté" il y avait déjà de ça quelques mois, avec tes parents. C'est aussi sûrement pour ça que tu y étais entré. Quitte à se perdre dans le côté Nord de la ville autant aller dans un endroit que tu connaissais. Tu n'irais pas jusqu'à dire que tu le connaissais comme ta poche, mais des souvenirs te revenaient peu à peu. Ces arbres, cette petite route pavée, et ces bancs. Alors tu roules, tu roules à la force de tes bras, comme à ton habitude. Ton regard vrille de droite à gauche, et tu scrutes les alentours, en quêtes de quelque chose à faire, à voir, quelque chose ou quelqu'un qui te sortirait de ta perdition. Tu as les lèvres entre-ouvertes sur tes jolies dents quadrillées d'un appareil dentaire, comme si tu te questionnait de tes alentours. Il n'y a pas grands monde, étonnant pour une journée comme celle-ci. Tu portes sur toi un t-shirt orange avec inscrit en jaune "I don't have Peter-Pan syndrome, I just love fairy tales", ainsi qu'un gilet sans manche à la couleur kaki. Tu as ton sac à bandoulière enroulé autour de ton cou et reposé sur tes cuisses, ainsi qu'un jean déchiré par le temps, et une paire de basket noir toutes aussi trouées que ton pantalon.

Et ton regard brun qui bascule de haut en bas, de droit à gauche fini par se poser sur quelque chose d’intéressant. Quelqu'un pour être plus précis. Il s'agit d'un jeune homme aux écouteurs et à la cigarette. Il est blond et porte pleins de piercing, comme toi. Un sourire se creuse sur tes joues tachetées, et tu approches alors ton fauteuil lentement. Non, cette fois-ci, ton- que dis-je, tes handicapes ne t'empêcherons pas d'aller vers des inconnus pour demander ton chemin; cette époque était finie, révolue.

Alors tu t'approches du banc, poussant sur tes bras, et finalement tu t'arrêtas de rouler, une fois à une distance raisonnable, face au jeune homme. Il te semblait l'avoir déjà vu quelque part, mais sûrement te trompais-tu. "Bonjour?" Dis-tu, d'un anglais correct. Si le jeune homme venait à te regardé d'un air perdu, tu changerais pour ton japonais approximatif. Il était toujours plus simple de parler anglais pour toi, ou même espagnol. Tu ne parlais japonais qu'ne cas de nécessité, ainsi qu'à l'école.
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Sep - 9:56
Lovely (cello)clickGabriel & Taddeo
 «I hate feeling like this I'm so tired of trying to fight this» Je fume tranquillement, regardant la fraise de ma cigarette et la zieutant à chaque fois que je pose ma main sur le rebord du banc. Un soudain petit air frais se met à souffler. Je soupire en souriant avant de reprendre une latte sur ma sucette à cancer. Je dois arrêter, d'après mes parents. Ils veulent mais moi ? Non , ça me détend, ça apaise mes démons, et Dieu sait qu'il y en a dans ma tête où mon cerveau est en ébullition constante. J'aimerai que parfois il se mette sur pause mais non. Je pense toujours à quelque chose, même en dormant. Et soudain je vois un fauteuil roulant apparaître dans mon champs de vision , il s'arrête devant moi. Je n'aime pas parler, j'ai peur de parler. Laissez moi seul... J'entends un simple bonjour en enlevant mes écouteurs et regarde le jeune homme en face de moi. Je fais un sourire niais.

« Bon.. Bonjour... »
Je le regarde, un peu, discrètement, perdu. Je n'ai décidément pas l'habitude de parler.... «  Tu veux quelque chose ? » Dis-je d'une un peu stressé en tirant sur ma cigarette puis en tapant la cendre.Ce côté timide et tellement embêtant, je me mords l'intérieur de la joue.

Voilà, ma cigarette est finie, je sors mon cendrier portable et l'écrase à l’intérieur, entortillant mes doigts sous le stress puis me décide à  engager la conversation.

«  Tu es nouveau ici ? Je... Je ne t'ai jamais vu ? »





:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Mar 1 Sep - 14:16

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
Le jeune homme face à toi te sourit, ma foi, d'un air légèrement crédule. Tu ne lui en veux pas, tu es pareil. Tu souris souvent comme ça, bêtement, naïvement, comme si rien en ce monde ne pouvait t'empêcher de sourire. Alors ton visage même se creuse d'une risette idiote. Celui-ci te réponds en anglais, à ta grande satisfaction, tu pousses un soupir de soulagement. Tu n'auras pas à lui détruire les oreilles avec ton japonais baragouineur.
Ce jeune homme blond semble bégayer, comme toi. Mais lui, ça a l'air d'être dû à la timidité. Alors tu garde ton grand sourire doré, et tu l'écoutes. Il articule, du mieux qu'il le pouvait, deux questions. Première, si tu souhaitais quelque chose, et deuxième, si tu étais nouveau par ici. La dernière phrase semblait être une interrogation, mais tu la pris comme une déclaration.

"En f-en f-en fait, je cherche mon che-chemin. Je crois que je me suis p-p-p-perdu dans le centre Nordis-ste!" Voilà ce que tu réponds en premier temps. Ensuite, tu regardes les alentours d'un air apaisé. Tu aimes sentir ce vent dans tes cheveux, et le souvenir nostalgique (qui n'étais pas du passif, celui avait eu lieu il y a quelques mois) que tu ressens t'empêche de vouloir t'en aller d'ici. Sûrement que même si le jeune homme t'aidait à retrouver ton chemin, tu voudrais te balader, encore un peu, dans les parages.
Le résident face à toi écrase sa cigarette. Cette odeur aussi te replongeait dans des souvenirs plus lointain que le précédent. L'odeur de ton meilleur ami, qui vagabondait toujours entre cigarette et cannabis, malgré son "jeune" âge. Aah, Gamzee, ce que tu manquais à Taddeo, parfois (même toujours, dès qu'il y pensait, en fait). Cette odeur t’apaises succinctement, puis tu reprends tes esprits, toujours avec ce même sourire.

"Uuuh- je s-s-suis a-aarrivé au Jap-pon il y a quelque-que mois! C'est p-pour ça que tu-tu m'as jamm-mmais vu. Par contreee- je crois me souvenn-nir de toi... Tu ne serai-ais pas à l'académie?" Questionnas-tu. Oh mon dieu que tu étais impoli, tu ne t'étais même pas présenté. Quelle sacripant tu fais. "Je m'a-aappelle Taddeo."

Et sur cette conclusion, tu tends ta main, celle qui n’est pas occupée à se reposer sur ta sacoche à bandoulière.
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Sep - 14:43
The worst in meclickGabriel & Taddeo
 «Is there nothing left to keep myself awake ? To keep the walls from caving in» Ah ? Il est beg ? Bon je ne vais pas le juger sur ça, ce n'est pas mon genre mais c'est la première fois que je parle avec l'un d'eux. C'est bizarre mais malgré tout ils sont totalement compréhensible. Je bégaye moi même à cause de ma timidité et de mon renfermement sur moi même alors bon.... Ok ce n'est pas la même chose mais bref. Il s'est donc perdu et il me dit dans la partie « Nordiste » comme s'il ne vient pas de là. Bien évidemment que c'est ça !

«  Ah... Tu viens donc du sud ? Je connais les environ assez bien si tu veux de l'aide ? » Mon sourire se veut chaleureux mais toujours un peu niais, comme à mon habitude...

J'écarquille un peu les yeux lorsqu'il me dit qu'il se souvient de moi et qu'il me demande si je suis à l'académie. Je hoche la tête pour acquiescer la bouche faisant un léger « o ». Mais, après tout avec tous mes piercing c'est un peu normal non ? Enfin qu'il se présente soudainement. Ah oui c'est vrai ! On ne se connaît pas après tout ! Il me tend la main et je tends la mienne pour la lui serrer mais pas trop fort. Avec mon analgésie j'ai du mal à gérer ma force étant donné que je ne ressens pas la douleur.

«  Je... Je suis un peu curieux mais.. Tu viens d'où ? »


:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Mar 1 Sep - 15:57

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
Lentement, tu hoche la tête, avec un doux sourire. Après avoir serré la main de ta nouvelle connaissance qui ne t'as toujours pas dis son prénom, tu lui réponds aussi "calmement" que tu le pu. "C’est g-gentil de propos---er. Je ne sais p-plus comment on r-r-retourne dans la partie Sud. J'ai seul--lement deux trois truc à recu-cupérer dans ce qui me ser-vvv-ait de maison."
Le jeune homme face à toi est très aimable, bien que tu te sens un peu perturbé par le fait qu'il ne t'ai pas donné son prénom. Tu lui feras remarquer plus tard car à première ce blond se décide à te demander d'où tu viens. Car oui, avec cette gueule, l'anglais et ton accent, il semble évidant que tu n'es pas né là, au pays du soleil Levant. Alors tu réprimande un petit rire gentil, comme si tu étais habitué à cette question -ce qui est un peu le cas, en fait.

"Uuuh, je v-viens d'Espagne, un pays d'Europe du S-su-ud!" Vos mains se desserrent, et tu gardes ton sourires doré. Tes pères t'avais appris à sourire lorsque tu étais dans un pays étranger au tiens, pour que les gens, parfois racistes sur les bords, ne te prennes pas pour un meurtrier psychopathe. "Mais dis moi uuh, tu ne m'as don-nn-é ton prén-nom?"
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Sep - 7:04
CloserclickGabriel & Taddeo
 «...» L'Espagne ? C'est loin ça ! Je me demande comment c'est. Je sais qu'il y fait chaud en été, comme au Japon sauf qu'il y a moins d'humidité. J'aimerais bien voir l'Espagne.. Enfin j'aimerai voir beaucoup de pays à vrai dire. Pour y apprendre la langue et les coutumes entre autre. C'est alors que je vois le sourire de Taddeo et qu'il me pose une question.

Mon prénom ? Je ne lui ai pas dit ? Je commence à paniquer, des sueurs froides se font sentir et je m'aère en agitant mon t-shirt. Quel idiot. Quel impoli ! Je suis con ! Bon, rattrapons nous. Je prends une grande inspiration et souffle doucement en espérant qu'il n'ait pas vu ma subite perte de moyen.

«  Moi c'est akemi, tu peux m’appeler Aki, Ak' ou je ne sais trop quoi... »
Je ris à la fin de ma phrase puis sors une clope que j'allume. Écarquillant les yeux je regarde Taddeo. «  Dé... Désolé je ne t'ai pas demandé mais la fumée te gène ? »

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Mar 8 Sep - 13:33

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
Le jeune homme devant toi semble perdre ses moyens. Tu te demandes, à nouveau, s'il est incroyablement timide, ou plutôt si tu ne serais pas... Trop... Imposant? Cette théorie est ridicule, mais tu la considères tout de même. Qui sait? Peut-être qu'il est gêné par ton accent, ou part ton bégaiement? Ou peut-être est-ce le fauteuil? Des fois tu supposes que c'est les piercing, mais pour le coup, ça ne peux pas l'être, vu qu'il en possède- semble en posséder plus que toi. D'ailleurs, rapidement, tu le regarde et tu tentes de compter combien y en avait t-il de visible. Ça t'intrigue. ... En a t-il même sous sa couche de vêtement? En a t-il même sous la ceint- ohlala. Pourquoi tu te poses cette question? C’est n'importe quoi, Taddeo! C'est privé! Ce n'est pas parce que tu aurais aimé en avoir en bas "pour le style" qu'il faut te demander si les autres en ont! Sacrée adolescence, sacrée puberté.

Pour le coup, dans sa tête, peut-être qu'Akemi te remerciera. Sa gêne s'épongea rapidement avec la tienne que tu ne pu empêcher de se manifester par la peau de tes joues qui brunît, laissant apparaître tes tâches de "rousseurs". Bref, maintenant c'était fini, tu n'y pensais plus, et à la place de ton air gêné, tu affichais un large sourire bête comme tu le faisais souvent.
Ce garçon, donc, se nomme Akemi. Tu adores ce prénom, comme tu adores la plus part des prénom japonais que tu trouve bien plus jolie à la prononciation que ceux européen. Non mais c’est vrai! TaDDeo, c’est trop agressif, bien que certains soient moins gâté que toi. Akemi, ça coule tout seul. Alors tu l’appelleras Akemi, et peut-être qu'un jour, tu réduiras en Aki. "Un jour"? Mais pour qui tu te prends Taddeo! Il y a fort à parier qu'après cette journée, tu ne reverras plus jamais ce jeune homme, hormis à quelques occasion à l’académie.

"Ench---anté A-akemi!" Dis-tu, avec ton large sourire bête. Puis, il te demande si cela te dérange qu'il fume. Loin de là, tu adores l'odeur de la cigarette. Alors tu redresse un peu la main et tu la secoues, en un sourire, comme pour dire Non, ça ne me dérange pas. "J'aim---mee bien l'o-l'odeur de la ciga---rrette, ne t'inquiète p-p-pas! Elle me rap-ppelle des bonnn-ns- moment, alors ne te gênes p-pas."

Tu restes calmement face à lui, et finalement la curiosité s’emparent de tes lèvres avant même que tu n'ai eu le temps de t'en empêcher. "D-dis moi, tu as beau---coup d-d-de piercing? J'adore les p-p-p-piercing, j'aimerrrr-ais vachement me faire p-ercer à d'autre endr- - -.... endroits, un de ces jours! Alors ça m'int-t-trigue!"
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Sep - 18:24
Run run runclickAkemi & Taddeo
 «I hate feeling like this I'm so tired of trying to fight this» En fait je suis vraiment impoli mais... C'est bête de se trouver une excuse bien qur'elle soit en partie vraie, c'est à cause de mon autisme. J'ai tout le temps peur qu'on me prenne pour un idiot alors oui je me suis renfermé sur moi même et suis devenu, par la suite maladivement timide.

Je sors une clope de mon paquet et regarde le fameux Taddeo, il est vraiment gentil je trouve et au moins, il a l'air aussi timide que moi, sûrement pas pour les même raisons car j'ai bien entendu qu'il bégaie, cela ne me dérange en aucun cas, quant à son fauteuil... Je m'en fous royalement, peut être pourrions nous devenir amis un jour ?

Enfin qu'il me dit que le « parfum » de la cigarette ne le dérange pas et même que ça lui rappelait de bon souvenirs. Je souris en fermant les yeux et allume ma cigarette. Prenant une taffe je regarde Taddeo qui commence à me parler de mes piercings. Et en plus il aime ! Je suis sûr qu'on va devenir amis. Je recrache ma fumée et reprends la parole avec un sourire idiot aux lèvres.

«  J'ai … Euh... Vingt six piercings si ça t’intéresse. » Je rougis en ayant l'impression de me vanter ainsi, je n'aime pas ça. «  C'est un ami à moi qui est pierceur qui me les as fait.... Comme je ne ressens pas la douleur il m'a... On va dire... Pris pour cobaye mais... Euuuh.. J'veux dire... J'aime bien hein !!! » Sur ces dernières phrases j'accélère la cadence pour qu'il ne pense pas que ce soit contre mon grès.

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Mer 16 Sep - 14:56

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
"Vingt s-s-s-six? Oh c'est su-su-super! Et tu dis que tu-tu-tu as un a-aami pierceu-r?" Oh ce que tu aimerais dire que tu voudrais te faire piercer dans le mois; mais tu n'en a pas la possibilité. Tu n'as rien, à part ce qu'on te donne à l'école. C'était déjà pas mal! Jamais tu ne t'en plaindrais. Tu es quelqu'un d'optimiste, de trop optimiste. Une fois, on t'avait dit de vendre ton fauteuil pour avoir un peu d'argent. Et tu étais tellement bête, que tu avais dis "merci". Bien évidemment tu ne ferais jamais ça.

Le jeune homme face à toi continue. Il te dit quelque chose qui retient ton attention. Comment ça ne ressentait-il pas la douleur? Tu n'avais pas fais gaffe à sa panique en fin de phrase. Tu te demandais juste... "Co-comment ça "tu ne ressens pas la dou-douleur"? Euuh, si c'est trop intru-usif tu me dis hei--n! Tu n'es pas obligé de euuh, répondre! Mais ç-ça m'intrigue!" Ton bégaiement entrait dans sa deuxième phase quand tu commences, doucement, à avoir confiance en ton interlocuteur. Tu bégayais moins, mais tu plaçais énormément de "euuuh" comme un tic.
Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Sep - 18:12
Miami viceclickAkemi & Taddeo
 «...» Je le regarde en fumant, bizarrement il a l'air de l'enthousiasmer et ça me fait... Plaisir ? Personne n'est comme ça d'habitude, au contraire ils m'évitent après avoir su ça donc je suis, heureux ? Oui c'est ça ! Un nouveau sourire s'ajoute sur mon visage et prends la parole.

«  Il cherche des gens à percer au cas où ça t’intéresse ?  Quand au fait que je ne ressente pas la douleur.. » Je me masse la nuque et prends une taffe sur ma cigarette. « Je souffre d'analgésie congénitale. La nature de cette maladie est assez floue à vrai dire. » Je soupire en recrachant ma fumée. «  C'est à la fois bien et moins bien. Parfois, tu vas trouver ça bête mais, j'aimerai ressentir la douleur... » Je baisse les yeux. C'est bête d'avouer ça à un paraplégique, je ne devrais même pas lui dire... « Désolé tu ne dois pas comprendre... »

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité

Sam 19 Sep - 20:25

Feat  Akemi Himato & Taddeo Nitram

Enchanté?

Enchanté? Su3q
"Euuuh... Tu sais j'-j'aurais adoré dire oui mais j-je n'ai pas trooop les moyens, euuh... C-ces temps-ci." C'était dommage, car évidemment tu en rêvais de ce piercing à l'arcade. "Mais c'est euuuh... Gentill!" Et tu le pensais vraiment. C'était adorable d'avoir proposé. Tu restais là, avec ton sourire, l'écoutant gentiment jusqu'à ce qu'il s'excuse. Sûrement était-ce dû à ton handicap? Ce n'était pas le premier à être gêné d'avoir dis quelque chose pouvant faire référence à ton handicap. "He! Bien sur que s-si je peux comprendre. J'crois bien qu'après toi je suis euuuh, le mieux placé pour comprendre, j-justement!" Tu te mets à rire gentiment, l'air joyeux au visage. "J'adorerais me rappeler de ce que ça fait de s'écorcher les genoux par exemple! Mais toi c'est-c'est pire vu que tu n'as euuuh... jamais p-pu." Cette discussion avait un fond triste, et tu le ressentais. Ca te rendais triste qu'il se sente triste. Tu avais beau le connaître depuis quelques minutes, tu appréciais ce jeune homme.

"E-enfin... Euuuh, tu écoutes quoi comme musique? J'ai vu que tu avais tes écouteurs, euuuh, tout à l'heure!" Un large sourire étire tes lèvres. Tu adores la musique.

Revenir en haut Aller en bas


Tenshi Himato

Non infecté

Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Sep - 8:17
BelieveclickGabriel & Taddeo
 «I hate feeling like this I'm so tired of trying to fight this»
Il n'a, semble-t-il pas compris que ce n'était pas une idée, comme ça, dira-t-on mais plutôt qu'une sorte d'invitation à être un cobaye. C'est bête dit comme ça mais c'était un peu le cas, non ? Après je ne me suis jamais plains de mes piercings. Mon ami, Tomoe les faisait avec beaucoup de professionnalisme. Après tout il était aussi à mi -temps avec son « sensai» comme on pourrait l'appeler. Par exemple il a toujours su où il fallait mettre l'aiguille pour que le piercing de surface ne dure pas que quelques mois mais plutôt quelques années, après tous mes deux surfaces dans la nuque commençaient à dater un peu. Deux ans ça n'a l'air de rien mais pour un piercing de surface c'est énorme ! Enfin bref je devrais quand même lui dire qu'il lui fera gratuitement ! Je suis sûr que ça pourrait lui faire plaisir, et puis, ça me ferait plaisir de, justement, lui faire plaisir. Je souris donc et prends la parole d'un ton joyeux en fermant les yeux et en inclinant la tête sur le côté.

«  Tu n'as pas compris... Il a besoin de personnes pour s'entraîner, DONC il ne te ferait pas payer. C'est le deal, et si tu dis que tu me connais ou plutôt que je viens avec toi ça lui fera encore plus plaisir ! Vraiment, il a besoin d'être soutenu ! » Je hoche la tête à mes propos pour les appuyer.

Puis, vient le moment de parler de ma maladie, l'analgésie congénitale. En soit elle ne m'embêtait pas et à la fois je la détestais. Ne pas ressentir la douleur c'est comme si l'alcool n'avait pas d'effet sur soi. Dans le fond c'est pas si cool que ça, c'est mon avis mais... Je me rends compte que la personne en face de moi, ce gentil Taddeo, est paraplégique. Putain j'avais oublié pour le coup, en même temps je ne fais pas réellement attention à ça, je parle à qui veut bien me parler. Je m'excuse donc plusieurs fois et il prend prendre la parole.

J'écarquille un peu les yeux lorsqu'il me dit qu'au contraire il est l'une des personnes qui peut tout à fait me comprendre. Mes épaules tendues se relâchent, comme si un poids avait été enlevé de celles-ci. Je souris timidement alors qu'il m'explique qu'il aimerait bien sentir de nouveau la douleur que l'on a lorsqu'on s'écorche un genou. J'acquiesce. Il a peut être raison dans le fond mais lorsqu'il me plaint je fais un signe de la main.

«  En soi... J'ai un autre problème peut être pire, mais c'est vrai qu'avec ma maladie bah... Je vivrais pas longtemps... Enfin bref ! Ce que j'écoute comme musique ? Je sais pas si t'aimeras mais c'est du metal en grande partie, de la hardtek aussi, c'est... Spécial on va dire. » Je souris et prends une latte sur ma cigarette que j'avais un peu délaissée.

«  Et toi tu écoutes quoi comme musique ? J'adore parler de musique ! C'est une de mes passions alors fais gaffe à toi, si tu me lances sur ça... Je vais être insupportable ! » Je me mets à rire je suis à présent en total confiance avec lui et ça se voit. En même temps il est super gentil.



:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1