Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Rat bites [pv Akihide]


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Fév - 22:11
C'est répugnant ! Je suis désolé, mais je n'adhère pas du tout à cela !

"Désolé 'Princesse' mais c'est ainsi."

Tu erres sans but dans les couloirs, un couteau dans ta poche. Personne ne peut le deviner, mais la lame en est déjà teintée de rouge. Ce n'est pas toi qui t'es blessé volontairement, non... tu as juste gratuitement agressé un élève qui traînait dans les sous-sols. Enfin, gratuitement, le terme est un peu exagéré. Tu l'as attaqué car il t'avait cherché des noises. T'insulter est une chose, dire que tu ne mériterais que d'être abattu de façon brutale comme tes "foutus rats" en était une autre.

Car on te connaissait facilement ici comme le garçon aux rats. Tu étais le seul à pouvoir les convaincre de partir - du moins c'était ce qu'ils racontaient - et qu'ils te mordent sous l'effet de la peur ne te dérangeait guère. Tu avais même manqué de faire avaler un piège à rats à son propriétaire... Alors forcément, tu dérangeais certaines personnes plus ou moins saines d'esprit.

Comment tu peux accepter d'être aussi sale ?

"La saleté ne te dérange pas quand elle vient d'un rat d'égout, que je sache."

Tu fus le seul à entendre le son de protestation de ton compagnon de route. Et pour cause, tu étais aussi le seul à le voir. Flottant à côté de toi, toujours élégamment vêtu, ton reflet arborait désormais une moue boudeuse, vexé que tu l'aies ainsi pris à son propre jeu. Tu soupires faiblement et tu t'arrêtes pour le regarder, alors qu'il te tourne désormais le dos. Tu essuies vite fait une de tes mains sur tes habits - d'une teinte sombre, ce qui était bien plus pratique pour cacher les traces rouges - et tu lui piques rapidement son chapeau haut de forme. Ce qui ne manque pas de le faire râler alors qu'il tente de te le reprendre.

Hé, rends-moi ça ! J'y tiens à ce chapeau, moi !

Tu esquisses un sourire moqueur et tu places le chapeau - imaginaire comme ton ami - sur ta tête.

"Allez Cyfer... cesse de ronchonner un peu. Tu vas finir par me faire croire que t'es plus âgé que moi."

Il proteste pour la forme et soupire, venant te reprendre son chapeau avant de disparaître sans laisser de trace. Tu hausses simplement les épaules avant de reprendre ton errance solitaire, fredonnant doucement.

"And they say that I am the sick boy... Easy to say, when you don't take the risk, boy..."

Et tandis que tu marches, tu glisses tes mains dans tes poches, ta main droite se refermant sur le manche du couteau. Tu ne paies pas de mine, mais quiconque tentera de s'en prendre à toi risque fort de se retrouver assez méchamment blessé. Qui a dit qu'un rat ne savait pas se défendre ni se battre ?
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Fév - 14:40




Rat bites
06/02/2110
Feels like a velvet || Omnimar

Il est des soirs où tu aimes errer dans les souterrains, en général c'est pour aller retrouver ta poupée que tu dois punir depuis un moment car elle sort trop d'ailleurs. Mais qu'importe, ce soir tu n'es pas là pour ça, tu veux simplement voir les âmes perdues dans ton domaine, celui que ta sœur n'approuve pas. Bien évidemment tu n'en as que faire bien que tu l'aimes, tout comme Freja... Enfin bref tu marches tranquillement dans les couloirs pour te diriger tout d'abord vers la porte qui mène à la cour des internés, simple envie de clope et aussi, de voir qui peut bien traîner là à cette heure ci. Tu t'adosses au mur à côté de la porte vitrée. Honnêtement ce soir tu espères trouver quelqu'un à te mettre sous la dent. Tu as envie de t'amuser un peu. Un sourire naît sur ton visage alors que tu expires la fumée grisâtre de tes poumons. Tu dois bien mourir de quelque chose après tout, non ? La question ne se pose même pas ! Si la destruction est quelque chose que tu aimes l'auto destruction ne te dérange pas non plus le moins du monde. Enfin bref trêve de pensées, ta clope est finie. Tu l'as fumé bien trop vite à ton goût mais, tu n'as pas envie d'en rallumer une autre, tu as besoin de trouver quelqu'un à te mettre sous la dent, en espérant trouver bien sûr ! Tu repars donc dans les couloirs d'un pas silencieux pour te trouver une proie tel le grand méchant loup et... Tu trouves cette proie. Tu es dos à lui et tu te rends encore plus silencieux jusqu'à ce que tu entendes l'une de ses phrases tu réponds à sa suite avec un petit sourire en coin. Tu le reconnais même de dos

Welcome to the narcissism where we're united under our difference... Bonsoir Yubel... Comment vas-tu en cet douce nuit? Besoin de jouer au loup et à l'agneau?



Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Fév - 15:23
Tu savais que Cyfer n'appréciait pas lorsque tu agressais gratuitement quelqu'un, aussi lorsqu'il était vraiment présent à tes côtés, tu justifiais tes attaques par des propos déplacés sur les rats. Bon, dans la réalité, tu étais plus à rapprocher du Minotaure du labyrinthe du même nom, qui attaquait sans discernement quiconque se trouvait dans son territoire... à ceci près que tu n'avais pas de cornes. Mais ce serait peut-être quelque chose à tenter.

Vu que le roi des rats ne t'honorait plus de sa présence, tu avais repris ton chemin d'un pas tranquille, regardant parfois à droite et à gauche si tu ne voyais pas une autre victime à attaquer. Mais personne d'autre ne se trouvait dans le coin. Tu ne sentais pas cette odeur de peur que tu avais appris à facilement dépister. A l'inverse, tu sentais une odeur âcre, qui t'était familière... une odeur qui te faisait froncer le nez. L'odeur du tabac. Et comme il n'y avait personne face à toi...


"Welcome to the narcissism where we're united under our difference... Bonsoir Yubel... Comment vas-tu en cet douce nuit? Besoin de jouer au loup et à l'agneau?"

C'est que le porteur de cette odeur était derrière toi. Tu gardais toujours tes mains dans tes poches, ne laissant paraître aucun signe de ce que tu avais comme idée en tête. Oh, ce n'était pas une chose prudente à songer, mais après tout... s'il veut jouer au chat et à la souris, tu vas lui apprendre qu'un rat se battra toujours.

"Je ne m'attendais pas à avoir une compagnie autre que celle habituelle..."

Tu souris intérieurement, un sourire macabre. Si tu ne te contenais pas, tu lui aurais sauté à la gorge. Tu te doutes bien qu'il doit avoir des réflexes et qu'il ne se laisserait pas faire. Mais c'est justement là qu'est le fun, s'il était trop facile à atteindre, ce serait ennuyeux !

"Et je ne vois pas d'agneau, ici. Tout ce qu'il y a, c'est juste un rat."

Un rat enragé, pour être exact. Tu continues ta marche d'un pas tranquille. Tu as pris l'habitude de ne traduire physiquement aucun signe de tes passages à l'acte. S'il tente quoi que ce soit, tu te défendras et tu utiliseras l'arme que tu as sur toi.

"Je ne comprends pas pourquoi ce soudain intérêt pour un simple, vulgaire rat."
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Fév - 17:06


Titre que je teste sur plusieurs lignes
Date
Animal I have become || Three Days Grace

Tu le vois se retourner vers toi alors qu'il a les mains dans les poches. Tu hausses un sourcil puis lorsque tu as fini de chanter et de lui demander s'il veut jouer au loup et à l'agneau, il te répond simplement qu'il ne voit pas d'agneau mais qu'il ne voit qu'un rat. Tu es tenté de lui rire au nez car tu connais sa passion pour ces rongeurs. Enfin qu'importe. Que vas-tu lui faire ? Ça fait assez longtemps que tu ne l'as plus  eu entre tes griffes, non ? Un petit sourire naît sur ton visage, un sourire en coin qui veut clairement dire que tu veux jouer avec lui. Au temps s'amuser avec quelqu'un d'autre à défaut de faire mumuse avec Freja. Tu continues donc d'avancer mais une fois assez proche tu vois une couleur que tu ne connais que trop bien. Dans sa poche se trouve sûrement une arme qui a été utilisé. Où peut bien être la victime ? Tu es sûr que si tu continues ta route tu trouveras sa victime. Morte ? Agonisante ? Vivante ? Tu ne le sais guère mais tu dois avouer que tu es assez curieux.

Cela fait-il si longtemps que nous n'avons plus jouer que tu as déjà perdu la mémoire de pourquoi j'aime la présence de ce simple rat comme toi ?


Tu t'avances donc un peu plus vers lui toujours avec ce sourire en coin qui est devenu à présent un long sourire sadique et tu le pousses contre le mur lui bloquant les mains.

Veux-tu venir dans ma cage petit rat ? Où vas-tu essayer de te défendre avec ce que je sens dans ta poche ? Ah... À moins que ce ne soit pas une arme que tu gardes à cet endroit ?


Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Fév - 21:54
Tout le monde pense que de vous deux, c'est Cyfer le plus dangereux. Cyfer le poli, Cyfer l'élégant, Cyfer le Docteur. Mais tout le monde a tort sur ce point... c'est bel et bien toi le pire dans l'histoire. Tu es un rat enragé, un rat que certains voudraient abattre. Cyfer est là pour te retenir, pour t'empêcher de causer trop de carnage, pour faire en sorte que tu ne changes pas chaque nuit ces couloirs en une piscine rougeâtre. Ou que tu ne cherches pas à avaler trop de cachets vomitifs d'un seul coup, accessoirement.

S'il en est un qui est plus proche de l'agneau, c'est bien Cyfer. Lui essaie de voir un petit côté positif à chacun. Toi, tu ne vois que la noirceur qui t'entoure. Il est le Roi des rats, tu es l'un de ses sujets... un gros rat noir prompt à mordre et griffer. Tu n'es pas fait pour être laissé en liberté, qui sait quels dégâts tu causerais au dehors. Déjà que tu en causes pas mal ici...


"Cela fait-il si longtemps que nous n'avons plus joué que tu as déjà perdu la mémoire de pourquoi j'aime la présence de ce simple rat comme toi ?"

Est-ce l'effet des médicaments, ou le fait que tu es schizophrène qui te vaut d'avoir une mémoire variable ? C'est Cyfer qui se souvient mieux que toi, c'est lui qui t'aide à te souvenir. Mais vu qu'il a déserté les lieux, ta mémoire te fait défaut, comme assez souvent... Tu ne réagis pas de suite lorsqu'il s'approche, cherchant à te libérer lorsqu'il vient te bloquer les mains.

Tu n'aimes pas son sourire. C'est toi qui as ce sourire normalement. Tu aurais presque envie de lui faire perdre son petit air, et une voix te souffle à l'oreille de le lui arracher pour lui faire avaler. Tentant...


"Veux-tu venir dans ma cage petit rat ? Ou vas-tu essayer de te défendre avec ce que je sens dans ta poche ? Ah... À moins que ce ne soit pas une arme que tu gardes à cet endroit ?"

"Est-ce une arme, est-ce un trophée ? Qu'est-ce que j'suis censé en savoir, après tout ?!"

Tu n'es plus tout à fait toi-même, sans pour autant être l'autre. Tu te débats avec une énergie qui n'a rien à voir avec l'air apparent de flegme que tu arborais il y a peu, sans pour autant chercher à retirer tes mains de tes poches. Pas tout de suite, du moins...

"Peut-être est-ce un peu des deux ?!"

Tu es un rat, un gros rat noir enragé. Et que fait un rat pris au piège qui ne peut pas griffer ? Il mord. Bon, dans ta posture actuelle, tu ne peux guère le mordre... mais tu peux toujours le frapper avec tes jambes. Ce que tu fais d'ailleurs, tentant de le repousser en lui balançant un coup de pied dans le tibia.

En un sens, heureusement que Cyfer n'est pas là. Tu n'as pas envie d'imaginer ce qu'il aurait pu faire pour t'empêcher de vraiment te déchaîner.
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mar - 15:24


Rat bites
Date
Elements || Lindsey striling



Il se débat un peu. Que c'est extasiant de voir ce pauvre petit rat faire cela car lui même se définit en temps que tel, alors tu peux le faire toi aussi. Tu t'appuies un peu plus contre lui alors qu'il te dit que ce que tu sens est peut être un trophée, ou peut être les deux. À savoir une arme ou un trophée. Qu'importe, ce soir il est tien, et tu vas grandement en profiter. Tu as le droit dans les souterrains après tout non ? Qui va croire des fous ? Des fous comme tu l'es peut être un peu ? Non... Tu le sais bien, tu l'es totalement. C'est bien pour cela que tu gardes ces lieux ? Et que tu peux abuser de ton pouvoir aussi, de toute évidence ! Tu te rapproches de lui et sans aucune forme de délicatesse lui retire son arme qui n'est autre qu'un couteau. Tu ris avant de prendre la parole.

Tu peux t'amuser toi aussi... Amusons nous à deux dans ma petite salle ? Ne veux-tu pas ? C'est tentant n'est-il pas ?


Tu prends le couteau et te détache de lui en l'attrapant par le col de son t-shirt et en l'envoyant valser dans le couloir en face de toi. Tu veux t'amuser à ce petit jeu qu'est la torture physique. Tu veux entendre ses râles de douleurs. Tu veux voir ses spasmes dû à la souffrance. Tu aimes tellement ces petites choses. Bien que tu préfères le faire à Freja, mais après tout, changer un peu de jouet parfois ne fait pas de mal. Tu le rattrapes par nuque et le traîne jusqu'à l'une des portes un peu en retrait.

Si tu veux bien jouer...


Tu prends ta clé et ouvre la porte en grand, en étendant ton bras.

Qui sait... Peut être pourras-tu répondre à mon petit amusement?

Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mar - 15:48
Tu n'as généralement que peu de retenue lorsque tu agresses quelqu'un, allant directement frapper là où ça fait mal, là où ça saigne fort. Tu as besoin de voir cette couleur rouge colorer tes mains, donner un peu de "vie" à ton être qui semble en manquer. Peau pâle, cheveux blancs et yeux gris, c'est une belle ironie du destin. Peut-être est-ce que c'est cela qui t'a valu d'être ainsi détesté ? Tu n'en sais rien, et pour être franc, tu n'as pas envie de franchement le savoir. Tu sais juste que si tu revois tes bourreaux, tu auras du mal à ne pas les tuer sur place. Quitte à finir enfermé pour de bon dans un asile.

Qu'il te lâche un instant et tu frapperas. Qu'il baisse sa garde un instant, et il va comprendre que tu n'es pas seulement fou, mais presque enragé. Il n'est pas tombé au bon moment, Cyfer n'est plus là pour te retenir, pour te rendre "docile"... tout aussi docile que tu puisses être quand tu n'es pas enragé. Tu te débats comme un diable, grognant lorsqu'il t'arrache ton couteau. C'est à toi, tu l'as trouvé !


"Tu peux t'amuser toi aussi... Amusons nous à deux dans ma petite salle ? Ne veux-tu pas ? C'est tentant n'est-il pas ?"

Tu n'as pas franchement le temps de réagir qu'il t'envoie bouler dans le couloir face à lui. Ton existence de rat et ton passé d'enfant martyr te permettent d'éviter de te faire trop mal, mais pas d'éviter la chute. Tu n'émets pas de son de douleur cependant, inutile de lui accorder ce plaisir.

Attaque !

Et les voix dans ta tête n'aident en rien à cette envie de t'en prendre à lui. Si tu pouvais récupérer ton couteau, tu lui montrerais de quoi tu étais capable. Tu l'attaquerais à l'abdomen... ou à l'épaule ? Peut-être l'épaule, histoire de l'handicaper un peu et de le faire souffrir davantage. Choix difficile, d'autant plus que tu le sens te saisir pour t'entraîner avec lui.


"Si tu veux bien jouer..."

Comme s'il t'en laissait le choix.

Blesse-le !

Reprends ton arme et frappe !

Attaque !


Ton regard s'assombrit sous l'écho des voix dans ta tête. Tu n'auras pas la moindre retenue.


"Qui sait... Peut être pourras-tu répondre à mon petit amusement?"

Oh ça oui, c'est fort possible... et peut-être que tu t'amuseras également de ton côté. C'est même certain... Tu te débats comme un diable, cherchant à le frapper, te tordant dans tous les sens. Voire même, tu balances quelques coups de pied dans le vide. Pas que tu sois effrayé, juste enragé.

"Attends voir... Juste attends voir que je reprenne ce qui est à moi !"

Dès que tu auras repris le couteau, tu passeras à l'attaque. Pour le moment, la priorité reste d'éviter et de te protéger.
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mar - 5:47


Rat bites
Date
Quote the raven || Eluveitie



Tu rigoles en le balançant dans la salle de torture. Vous allez bien vous amuser, c'est certain ! Surtout lorsque tu vois son regard, si mauvais, presque aussi malsain que le tien lorsqu'il te dit que tu vas voir lorsqu'il récupérera son couteau. Te faire blesser ne te fait pas peur. Tu as de larges cicatrices faites par nulle autre que ta sœur ou encore Freja lorsqu'il t'es arrivé de jouer trop « fortement » avec elles. Ce qui en soit ne te fait ni chaud ni froid que ce soit au tour de Yubel de passer à l'acte. Tu ne sais juste pas jusqu'où il est capable d'aller... Ce petit rat qui est à présent bien énervé, enragé. C'est bon, très bon pour toi. Tu as hâte de commencer les festivités ! Tu fermes donc la porte à clé derrière vous. Il y a toute sorte d'objet de torture, bien mieux qu'un simple couteau mais... Tu balances le couteau en direction de son propriétaire. Tu ouvres les bras et tournes sur toi même de façon à montrer toute la salle, totalement à découvert s'il veut en venir à te faire du mal.

Il y a milles autres choses ici  et tu veux garder cette simple arme ? Viens donc mon jeune cobaye...


À défaut d'attendre qu'il vienne tu t'approches de lui et le regarde dans les yeux avec un air de dément et un large sourire en coin, te léchant la lèvre inférieure.

Viens donc ! Plante moi ! Blesse moi!Amuse toi ! Mais sache que... Toutes blessures sera rendues.

Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mar - 16:34
Ce n'est pas ta manière d'agir. D'habitude, tu te faufiles en silence derrière ta proie, attendant l'opportunité parfaite pour attaquer avant de disparaître presque aussi rapidement. Parfois, il t'arrive de traîner sans réel but, faisant croire à tes cibles que tu es d'humeur inoffensive... mais jamais tu n'es à te laisser avoir, jamais tu n'es à t'attarder. Et pourtant, toi le rat, te voilà pris au piège. Si les regards pouvaient tuer, nul doute que le directeur face à toi serait mort.

Tu lui fais face, grondant intérieurement, pris d'une frénésie qui n'est pas franchement tienne. Ce n'est pas Cyfer non plus qui te donne cette rage sans nom, tu l'aurais déjà entendu. Alors peut-être est-ce dû à ces voix qui résonnent dans ta tête ? Tu t'en moques pour le moment, la seule chose qui t'importe, c'est d'attaquer. Cependant, une légère confusion peut se voir dans ton regard lorsque le directeur te balance ton couteau. Tu n'aurais pas cru qu'il te le cède aussi facilement...

C'est qu'il doit te prendre à la légère... Il s'imagine sans doute que tu ne feras que l'érafler !

Et ce n'est pas ton intention. Tu récupères l'arme au sol, la tenant fermement dans ta main droite. Tu l'observes faire, jetant un bref coup d'œil autour de toi.


"Il y a milles autres choses ici et tu veux garder cette simple arme ? Viens donc mon jeune cobaye..."

Ca oui, le choix était vaste... mais tu n'étais pas du genre à changer d'arme soudainement. Et puis... tout ceci était davantage à lui qu'à toi.

Mais pourquoi tu penses à ça ?! Prends n'importe quoi et frappe-le avec !


"Viens donc ! Plante moi ! Blesse moi ! Amuse toi ! Mais sache que... Toute blessure sera rendue."

Où serait l'amusement s'il ne se défendait pas ?

Tu subis une sorte de black-out psychologique. Rien ne se voit physiquement, mais tu ne garderas pas franchement souvenir de ce qui va se passer. C'est ce qui t'arrive dès qu'une personnalité prend le dessus... ce qui est le cas actuellement. Pratique dans un sens pour oublier ce qui va faire mal.

"Ce ne serait pas amusant si c'était trop facile..."

Un sourire mauvais orne ton visage, tandis que tu recules d'un pas. Juste histoire d'avoir un peu de distance, juste pour mieux frapper. Tu fléchis les jambes et bondis sans crier gare, te servant de ton élan pour lui porter un violent coup dans l'épaule. Peut-être qu'il n'en serait pas franchement handicapé, mais tu savais que c'était une zone assez douloureuse.

Frappe plus fort !
Sur tes gardes !

Tu retires l'arme avant de reculer d'un bond, prêt à devoir subir ou bloquer... même si tu doutes légèrement de cette dernière possibilité. Tu vois bien la différence de carrure entre vous deux, mais tu as un avantage par rapport à lui : tu sais ce que ça fait que d'être frappé jusqu'à en perdre connaissance. Tu jugules mieux la douleur que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas


Akihide Naomira

Messages : 130
Date d'inscription : 25/08/2020
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Juin - 7:29


Rat bites
Date
Michelle Carter || SKYND



Il peut te faire ce qu'il qu'il veut, pour être honnête ? Tu n'attends que ça, qu'il se défoule ! Tu auras mal, tu n'en sortiras pas indemne  mais... Tu le sais pertinemment en lui rendant son couteau. Tu sais qu'il est instable et bien pire que Freja. Mais bon... Un peu de challenge parfois ne fait pas de mal si ? Un sourire s'affiche sur ton visage tandis que tu l'appelles ton cobaye. Bah oui... Après tout dans les souterrains tout le monde est ton cobaye ! Enfin bref . Après cela tu quémandes presque qu'il te plante, qu'il te fasse du mal parce que.. Tu as hâte de lui en faire toi aussi. C'est vrai ce ne serait pas drôle si tu s'était trop facile mais.. On verra, non ? Tu mets ta main droite sur ta hanche nonchalamment, histoire de lui faire comprendre « Hey tu mets du temps enfoiré je veux passer aux choses sérieuses ». Et lorsque tu le vois fléchir ses jambes tu te remets bien droit jusqu'à ce qu'un cri d'ours blessé se fasse entendre. Ça fait un mal de chien y'a pas à tortiller mais... Tu l'as voulu après tout non ? Tu as  eu ce que tu voulais, maintenant c'est à ton tour de t'amuser mais avant... Tu poses tes doigts sur ta blessure qui pisse le sang et les portes à ta bouche pour venir goûter le précieux liquide vermillon sur ceux ci alors qu'un rire de dément te prend soudainement. Ton  bras blessé pendouille le long de ton corps et tu attrapes de ton autre main le jeune homme par le cou, serrant ton emprise sur lui et le jetant dans la pièce avoir récupéré son arme.

Allé ! À moi de m'amuser un peu maintenant ! Tu ne penses pas ?


Tu le regardes dans les yeux d'un airs hautain en pouffant de rire.

Ah non pardon je n'ai pas à poser une telle question à un moins que rien !


Revenir en haut Aller en bas


Yubel Von Sleben

Infecté souterrains

Messages : 58
Date d'inscription : 08/12/2020
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Juin - 17:58
Tout le monde sait qu'il ne faut jamais te laisser un objet tranchant à portée de main... ça finit toujours mal pour la première personne que tu croises. Peu importe s'il s'agit d'un couteau ou de ciseaux, tu attaques à la moindre occasion. En temps normal, tu aurais frappé à l'abdomen, mais tu sais que cela laisse tes victimes difficilement capables de se défendre, alors tu as visé l'épaule. Tu veux faire durer le jeu, tu veux avoir le plaisir d'une lutte acharnée. Et ce cri de douleur qu'il pousse ne fait que t'encourager dans cette voix.

Qu'est-ce que tu fous ?! Frappe encore ! Le laisse pas le temps d'en placer une !

Nan, ce serait se jeter dans la gueule du loup ! Laisse tomber cette arme de pacotille et prends mieux !

Tu grondes intérieurement en entendant les "conseils" des deux voix dans ta tête, incapable pour le moment à quoi elles ressemblent. Tu t'en moques, à vrai dire. Tu veux qu'il se défende, tu veux voir ce qu'il vaut. Tu es presque à attendre sa riposte... Le rire que tu entends n'est pas de bonne augure, et avant que tu n'aies le temps de réagir, il est sur toi en un instant, te saisissant à la gorge. Tu te débats comme tu peux, manquant d'air un moment avant de finir projeté plus loin. Cette fois, tu n'as pas su anticiper la chute et tu es légèrement secoué, en plus d'être désarmé.

Il se moque de nous !


"Allez ! À moi de m'amuser un peu maintenant ! Tu ne penses pas ?"

Mais la partie ne fait que commencer ! Je commence à peine à m'échauffer !

Tu soutiens son regard un instant, avant que ton attention ne soit attirée par autre chose... Deux personnes se tiennent derrière ton adversaire, vêtues de tenues blanches maculées de taches rouges que tu connais bien. Un garçon et une fille, à en juger par leur apparence... mais ils cachent leur visage derrière un masque. Un masque qui ne laisse rien transparaître.

Il ne se laissera pas avoir deux fois !


"Ah non pardon je n'ai pas à poser une telle question à un moins que rien !"

Espèce de sale vermine ! Incapable ! Bon à rien !

Un souvenir résonne en écho dans ta tête à l'entente de ces mots. Une voix qui te hurle dessus, une voix qui te déteste. Ton regard se fait mauvais, haineux, et tu grondes en le fusillant du regard. Ce n'est plus le directeur que tu vois, mais cet horrible individu qui a fait de ta vie un enfer juste parce que tu existais, qui t'a traité en esclave alors que tu n'étais qu'un enfant. Ce monstre qui a voulu te tuer.

"J'ignore comment t'as échappé à ta cellule... mais tu vas regretter d'avoir osé remontrer ton visage face à moi... Neuf ans... Neuf ans que j'attendais ce moment...."

Tu t'empares d'un scalpel et tu fonces vers ta cible, visant de nouveau son épaule blessée. Tu veux juste le faire souffrir, tu veux juste le voir à terre. Voire même que tu pourrais aller trop loin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1